Voir dans un navigateur
Pour être sûr(e) de recevoir la newsletter, ajoutez lemonde@info.lemonde.fr à votre carnet d'adresses.
logo vendredi 3 janvier 2020
Bonjour, bienvenue dans votre brief du matin
Le général iranien Ghassem Soleimani tué par les Etats-Unis

C’est sans doute un tournant dans le bras de fer engagé à distance par Washington et Téhéran sur le sol irakien. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le puissant général iranien Ghassem Soleimani, chef de l’unité d’élite des gardiens de la révolution, a été tué dans un bombardement américain sur l’aéroport de Bagdad. Il se trouvait à l’intérieur d’un convoi de deux véhicules du Hachd Al-Chaabi, une coalition de paramilitaires irakiens favorables à l’Iran. Abou Mehdi Al-Mouhandis, le numéro deux de ce mouvement soupçonné par les Etats-Unis d’avoir mené en Irak une série d’attaques ces dernières semaines contre des Américains, a également été tué. Quelques heures plus tard, Donald Trump a réagi en publiant sur Twitter un simple drapeau américain, avant que le Pentagone ne confirme avoir mené ce raid aérien à la demande du président. Ce nouvel épisode spectaculaire devrait faire monter d’un cran la tension dans toute la région. Trois jours plus tôt, l’ambassade américaine à Bagdad avait déjà été visée par des manifestants pro-iraniens et, face à l’engrenage de violences, Washington avait alors menacé l’Iran de représailles.

Un nouveau gouvernement annoncé en Algérie. Le nouveau président algérien a lui-même présenté la liste sur laquelle figurent quatre des cinq principaux ministres du précédent gouvernement.

Dix-huit morts dans le crash d’un avion au Darfour. L’appareil militaire venait d’apporter de l’aide humanitaire dans cette région du Soudan. Quatre enfants font partie des victimes.

Espagne : un parti catalan ouvre la voie à la reconduction de Pedro Sanchez. L’ERC a décidé que ses treize députés s’abstiendraient au cours du vote de confiance au parlement.

Les Etats-Unis prévoient une interdiction partielle des e-cigarettes aromatisées. Les cartouches aux arômes autres que tabac et menthol seront interdites à la vente à partir de début février.

Grève : le trafic SNCF et RATP restera perturbé vendredi. La SNCF prévoit deux TGV sur trois et un TER sur deux en circulation, tandis que le trafic RATP restera « très perturbé » en Ile-de-France.

A nos lecteurs. Le dessin quotidien de Xavier Gorce sera de retour dans votre Brief du matin le 6 janvier.

Les « carnets noirs » de Joël Le Scouarnec, le chirurgien pédophile

Enquête Florence Aubenas et Rémi Dupré

Le journal intime du médecin, accusé d’agressions sexuelles et de viols sur mineurs et incarcéré depuis mai 2017, révèle un homme pervers et méthodique. De 1989 à 2017, il y détaille, jour après jour, les abus sur plus de 300 enfants.

Comment Carlos Ghosn est-il parvenu à s’enfuir au Liban ?

« C’est moi seul qui ai organisé mon départ. » Sortant de son mutisme pour la deuxième fois depuis son arrivée à Beyrouth, Carlos Ghosn a assuré, jeudi 2 janvier, que sa famille n’avait joué « aucun rôle » dans sa fuite. Quelques heures auparavant, l’agence de presse japonaise Kyodo News avait publié le témoignage d’un « ami de longue date » de l’homme d’affaires, le consultant libanais Imad Ajami, qui a livré des détails sur la mystérieuse évasion de l’ex-patron de Renault-Nissan. L’homme affirme notamment que l’épouse de l’ancien PDG, Carole Ghosn, a « coopéré au plan d’évasion ». Toujours selon Imad Ajami, le magnat de l’automobile se serait caché dans la caisse d’un instrument de musique qui a été emmenée à l’aéroport de Tokyo et chargée à bord d’un jet privé, avec l’aide de deux agents de sécurité privé. Au Japon, le gouvernement de Shinzo Abe garde le silence face à cette affaire embarrassante, raconte Bloomberg, alors que dans le pays, les appels à durcir le système judiciaire nippon se multiplient. Carlos Ghosn avait bénéficié d’une libération sous caution qui lui a permis de s’enfuir.

Trump démarre l’année électorale avec une nette avance financière sur ses rivaux. L’équipe de campagne du candidat républicain a levé 46 millions de dollars au dernier trimestre 2019, soit son meilleur montant de l’année. Un signal inquiétant pour ses rivaux démocrates. Pour Politico, ce montant « met en évidence à quel point Trump a capitalisé financièrement sur la procédure d’impeachment qui l’a visé ».

Salvador : forte chute du nombre des homicides en 2019. Dans ce pays qui est l’un des plus dangereux du monde, les meurtres ont baissé de 30 %, rapporte Voz de América. Une évolution que le gouvernement attribue à son plan de lutte contre le crime organisé. La plupart des homicides au Salvador sont attribués aux redoutables « maras », les gangs qui rackettent et terrorisent la population.

Réalisé en partenariat avec Réveil Courrier

Russie : le « Serviteur du peuple » ukrainien n’est pas le bienvenu

Moscou. Trois petits épisodes et puis s’en va : à défaut de battre des records d’audimat, la série Serviteur du peuple aura au moins battu le record de la diffusion la plus brève de la télévision russe. Trois épisodes diffusés en une soirée, le 11 décembre, avant que la chaîne TNT ne retire le programme. A priori, l’audience n’est pas en jeu : partout où la production est montrée, c’est un carton. Au point que le mastodonte Netflix en a acheté les droits. Pour mémoire, Serviteur du peuple, c’est la série dans laquelle l’actuel président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, incarnait, du temps où il était encore comédien, un professeur d’histoire propulsé… président de l’Ukraine. Lire la suite de l’article de notre correspondant, Benoît Vitkine

Yandex, le géant russe du numérique qui inquiète le Kremlin

Yandex a d’abord créé un moteur de recherche puis s’est diversifiée dans les services en ligne. Aujourd’hui, cette société est incontournable en Russie, ce qui lui vaut quelques ennuis avec le Kremlin. Lire la suite dans Réveil Courrier

Contenus sponsorisés par Ligatus