Voir dans un navigateur
Pour être sûr(e) de recevoir la newsletter, ajoutez lemonde@info.lemonde.fr à votre carnet d'adresses.
logo lundi 30 décembre 2019
Bonjour, bienvenue dans votre brief du matin
Grève : nouvelle semaine perturbée dans les transports

Une légère amélioration, mais encore de nombreuses perturbations pour les vacanciers et les usagers des transports en commun. Au vingt-sixième jour de grève contre la réforme des retraites, le trafic restera difficile lundi – et sans doute toute cette semaine, un peu partout en France. La SNCF prévoit en effet d’assurer un train sur deux sur les axes Est, Atlantique et Sud-Est, et trois TGV sur cinq sur l’axe Nord. Le groupe ferroviaire prévoit aussi quatre circulations sur dix en moyenne pour le TER – essentiellement assurées par des cars – et un train Intercités sur quatre. A Paris, le service de la RATP connaîtra en revanche une nette amélioration par rapport à la journée de dimanche, où treize lignes de métro étaient totalement fermées. Seules les lignes 7 bis et 13 le seront encore ce lundi, même si les autres – sauf les lignes automatiques – ne circuleront que partiellement. Tandis que les négociations entre le gouvernement et les syndicats sont au point mort, les regards se tournent désormais vers Emmanuel Macron, dont le traditionnel discours de vœux sera scruté, à quelques heures du Nouvel An.

Washington frappe cinq bases de combattants pro-Iran. Selon le Pentagone, les cibles visées étaient des unités de stockage d’armement ou de quartiers généraux du mouvement Kataeb Hezbollah en Irak et en Syrie.

Inculpation après l’attaque contre une communauté juive à New York. Le suspect est un homme de 37 ans. Il aurait poignardé cinq personnes qui célébraient la fête juive de Hanoukka.

Incendies en Australie : des milliers d’évacuations. L’Etat de Victoria, dans le sud-est du pays, est menacé par les flammes qui sont alimentées par des fortes chaleurs et des vents violents.

Uber porte plainte contre des chauffeurs VTC. La plainte vise des chauffeurs de la compagnie qui avaient bloqué des centres logistiques de la plate-forme, pour exprimer leur mécontentement.

Pédophilie : Gabriel Matzneff dénonce des « attaques injustes ». Dans un court message au Parisien, l’écrivain, au cœur d’un livre à paraître de Vanessa Springora, célèbre au contraire « l’amour » qu’il dit avoir vécu.

Féminicides : le Téléphone grave danger, un dispositif vieux de dix ans

Enquête Zineb Dryef et Luc Leroux

Longtemps resté confidentiel, cet outil destiné à protéger les femmes des violences de leur ex-conjoint a été mis en place en 2009, à Bobigny. Bien qu’il soit jugé efficace, son utilisation varie selon les juridictions.

Ukraine : échange de prisonniers entre Kiev et séparatistes

Les forces gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine ont échangé, dimanche, quelque 200 prisonniers. « La libération mutuelle des personnes détenues est terminée. 76 des nôtres sont en sécurité sur le territoire contrôlé par l’Ukraine », a indiqué sur Twitter le bureau du président ukrainien. Les républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk ont affirmé aux agences russes avoir récupéré 124 personnes. « L’idée d’un échange avait pris de l’ampleur au cours des pourparlers de paix qui se sont tenus à Paris le 9 décembre entre les “quatre de Normandie” – Ukraine, Russie, France, Allemagne », rappelle Radio Free Europe / Radio Liberty. Mais pour le Kyiv Post, il s’agit du transfert « le plus controversé depuis le début de la guerre de la Russie contre l’Ukraine, un conflit qui entre dans sa sixième année et qui a fait quelque 14 000 victimes ». Car parmi les prisonniers remis par Kiev aux séparatistes se trouvaient cinq ex-policiers accusés d’avoir tiré sur des manifestants « non armés » de la place Maïdan en 2014. « La société ukrainienne est divisée sur la question de savoir si le président Volodymyr Zelensky et son équipe ont eu raison de libérer des personnes accusées de crimes non liés à la guerre de Russie à l’est », explique le quotidien.

Des orques repérées pour la première fois dans le détroit de Messine, en Italie. Les trois cétacés – dont un jeune – pourraient être le même groupe venu d’Islande et aperçu trois jours plus tôt dans le port de Gênes, dans le nord-ouest de l’Italie, selon la Rai. Les experts s’interrogent sur les raisons de ce voyage inhabituel en Méditerranée pour ce type d’animaux.

Le pape François invite à se parler, mais pas sur les portables. Devant une place Saint-Pierre bondée, à Rome, dimanche, le souverain pontife, un « fervent utilisateur des réseaux sociaux », a cité en exemple Jésus, Marie et Joseph, qui « ont prié, travaillé et communiqué entre eux », rapporte la BBC.

Réalisé en partenariat avec Réveil Courrier

Le fléau du travail au noir en Belgique

Bruxelles. Le magazine De Standaard Weekblad a révélé que des dizaines de sans-papiers ont travaillé sur le chantier du nouveau bâtiment du Conseil européen à Bruxelles. Quelque 350 travailleurs l’ont fait sortir de terre en quatre ans. Des Bulgares, des Roumains, des Portugais mais aussi des Russes, des Moldaves, des Brésiliens, des Ukrainiens ont participé au chantier. Et, pour une bonne part, attendent encore d’être payés pour le travail qu’ils ont effectué. Lire l’article de notre correspondant, Jean-Pierre Stroobants

Le passage des camions-poubelles, spectacle préféré de vos enfants

Pour comprendre les raisons de la fascination des enfants pour les camions-poubelles, cette journaliste de The Atlantic a interviewé des auteurs d’émissions pour enfants, des professionnels du secteur, des spécialistes de la petite enfance, et Raegan, 3 ans, qui aime sortir voir le spectacle en chaussettes avec ses peluches et un verre de lait. Et surtout, elle adore attendre que le chauffeur s’arrête pour lui dire bonjour. Lire la suite dans Réveil Courrier

Contenus sponsorisés par Ligatus