Voir dans un navigateur
Pour être sûr(e) de recevoir la newsletter, ajoutez newsletters@redaction.lemonde.fr à votre carnet d'adresses.
mardi 14 septembre 2021
Parce qu’on en a besoin, retrouvez, du lundi au vendredi, notre sélection d’articles pour s’évader, se faire plaisir, s’amuser...

Un feu éclaire, à la nuit tombée, l’orée de la grotte Chauvet, dans les gorges de l’Ardèche. Guidés par la voix de l’actrice Cécile de France, nous nous glissons à l’intérieur, croisons un ours des cavernes, découvrons sur les parois, à la lueur d’une torche, de magnifiques fresques composées de félins, chevaux, rennes et autres animaux, qui soudain s’animent… Ce voyage empreint de poésie s’effectue en réalité virtuelle, grâce à un casque ad hoc ou cette vidéo dans laquelle on peut se déplacer. Le film, nominé pour les Emmy Awards de 2021, donne envie d’en savoir plus sur ce chef-d’œuvre de l’art pariétal, peint il y a 36 000 ans et découvert en 1994, dont seule une réplique se visite.

« Faire rire représente les premières joies de ma vie, raconte Valérie Lemercier. Tout d’un coup, on a le sentiment de servir à quelque chose, d’être différent, d’avoir un intérêt, c’est la meilleure chose qui puisse exister. Quand je suis sur scène, je réalise mon rêve de petite fille, mais le vrai plaisir est un plaisir d’autrice, pas d’actrice. » Celle qui s’est fait connaître comme humoriste sort son sixième long-métrage, Aline, un étonnant biopic sur la vie de Céline Dion. Il sera présenté en avant-première, le 25 septembre, dans le cadre du Festival du Monde, et sortira en salle le 10 novembre.

Entretien

icon abonnéValérie Lemercier : « Je savais que si je voulais être comédienne, il fallait que je quitte mon village »

Je ne serais pas arrivée là si… Chaque semaine, « Le Monde » interroge une personnalité sur un moment décisif de sa vie. A 18 ans, la jeune femme quitte son village normand et sa famille d’agriculteurs pour assouvir son rêve : devenir comédienne.

Valerie Lemercier; comédienne; réalisatrice

Propos recueillis par Sandrine Blanchard

icon abonnéLes peuples autochtones, acteurs majeurs de la protection des espèces et des écosystèmes

Les groupes indigènes représentent 5 % de la population mondiale mais gèrent au moins 25 % de la surface terrestre, où se concentre près de 80 % de la biodiversité.

A indigenous woman kneels during a protest against Brazil's President Jair Bolsonaro and for land demarcation in front of the Planalto Palace in Brasilia, Brazil August 27, 2021. REUTERS/Amanda Perobelli TPX IMAGES OF THE DAY

Perrine Mouterde

icon abonnéLes crédits immobiliers restent extrêmement bon marché en cette rentrée

Les banques prêtent en moyenne à moins de 1 % sur vingt ans. Mais elles restent exigeantes sur leurs conditions d’octroi.

Agnès Lambert

PMA pour toutes : le gouvernement veut réduire les délais d’attente d’un an à six mois

Pour y parvenir, le gouvernement annonce un nouvel investissement de 8 millions d’euros pour les équipements et les moyens humains des centres jusqu’en 2023.

French Health Minister Olivier Veran gestures as he speaks during a session of questions to the government at the National Assembly in Paris, on September 7, 2021. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP)

icon abonnéA Lyon, des virus vont être produits pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques

Les Hospices civils de Lyon vont bénéficier d’un budget de 2,5 millions d’euros pour standardiser la production de bactériophages capables d’enrayer des infections par des bactéries insensibles aux traitements classiques.

Richard Schittly

Sélection

icon abonnéThérapie Taxi, Kyle Eastwood, Sébastien Tellier, Gautier Capuçon… Les bonnes notes de la rentrée

Concerts, festivals, albums : voici notre sélection de rendez-vous de l’actualité musicale des prochains mois.

Collectif

Sélection

icon abonnéL’appel du Sud ! Cinq escapades aux airs d’été indien

« La Matinale » vous invite au voyage. Cette semaine, on prend la tangente direction Gruissan, pour s’endormir au son du clapotis des étangs, ou Sète, pour passer l’après-midi seul sur le sable, les yeux dans l’eau.

Yoanna Sultan-R'bibo

Critique

« Ernest Hemingway, quatre mariages et un enterrement », sur Arte : l’œuvre de l’écrivain au prisme de ses amours

A partir d’images d’archives et sur un texte touchant, Virginie Linhart brosse le portrait du romancier américain à travers ses unions.

Pauline Pfeiffer et Ernest Hemingway

Marc-Olivier Bherer

S’abonner

Ecrivez-nous

Vous avez des idées, des suggestions pour échapper à une actualité anxiogène ? Ou tout simplement envie de partager vos impressions et sentiments ? Ecrivez-nous à l’adresse filgood@lemonde.fr

Et pendant ce temps-là, à New Delhi… Les Indiens célèbrent la fête de Ganesh, avec d’autant plus de ferveur qu’elle avait été annulée l’année dernière en raison de la pandémie de Covid-19. La tradition consiste à ramener chez soi une statuette du dieu hindou de la sagesse, de lui faire prières et offrande pendant plusieurs jours puis de l’immerger, afin de respecter le cycle de la création et de la dissolution dans la nature. Lors de la précédente édition, les idoles « ecofriendly » et traditionnelles, en argile, étaient très demandées, alors que celles en plâtre artificiel mettent plusieurs mois à se dissoudre et empoisonnent la faune et la flore. (Photo : AFP/Hussain)