Voir dans un navigateur
Pour être sûr(e) de recevoir la newsletter, ajoutez lemonde@info.lemonde.fr à votre carnet d'adresses.
logo vendredi 18 septembre 2020
Bonjour, bienvenue dans votre rendez-vous quotidien avec l'actualité de l'économie
« Alstom, PSA, LVMH... La crise sanitaire a modifié les termes de bien des fusions-acquisitions négociées fin 2019 »
(COMBO/FILES) This combination of file photographs created on October 28, 2019, shows (L) the logo of the French luxury goods group LVMH in Paris on September 12, 2002 and (R) The logo of US luxury jewelry and specialty retailer Tiffany & Co. in Venice, north-eastern Italy, on February 17, 2019. - On September 9, 2020, LVMH said it was 'not in a position' to buy Tiffany , according to a press release issued after its Board of Directors meeting. (Photos by Martin BUREAU and Vincenzo PINTO / AFP)

La pandémie due au Covid-19 a brouillé les perspectives de croissance de certains secteurs, remettant en cause les mariages d’entreprises qui avaient été négociés fin 2019, analyse Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».

Jean-Michel Bezat

Décryptages

icon abonnéPlan de relance européen : les « recommandations » à haut risque de la Commission

Bruxelles a précisé, ce jeudi 17 septembre, la ventilation et la destination des subventions destinées aux pays européens.

European Commission President Ursula von der Leyen speaks during a plenary session at the European Union Parliament in Brussels on September 16, 2020. / AFP / JOHN THYS

Virginie Malingre

Coronavirus : dans leur bras de fer avec Axa, les restaurateurs prennent l’avantage

Le tribunal de commerce de Paris a condamné jeudi l’assureur Axa à indemniser cinq restaurateurs pour leurs pertes d’exploitation dues au confinement. La compagnie va faire appel de ces jugements.

TOPSHOT - Plexiglas separations are seen between tables at a cafe's terrace, on June 1, 2020 in Paris, as France eases lockdown mesures taken to curb the spread of the Covid-19 pandemic (novel coronavirus). cafes and restaurants in green areas of France are authorized to reopen from June 2, 2020 with strict health rules, after weeks of forced closure due to the measures adopted to curb the spread of the COVID-19 pandemic due to the novel coronavirus. / AFP / BERTRAND GUAY

Véronique Chocron

icon abonnéLe CICE, beaucoup d’argent pour bien peu d’emplois

Les objectifs en matière de créations de postes de ce dispositif n’ont pas été atteints.

A general view of the dairy of Saint-Denis-de-l'Hôtel (LSDH), in Saint-Denis-de-l'Hôtel, near Orleans, on January 22 , 2016. - The company which specializes in the development and packaging of foods and liquids has benefited from Credit Taxes Competitiveness Employment (CICE) to upgrade its facilities. (Photo by GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Béatrice Madeline

icon abonnéLes concessions d’autoroutes sont à revoir pour le Sénat

Une commission d’enquête mise en place par le Sénat plaide en faveur d’un rééquilibrage des contrats, jugés par ailleurs très opaques.

Emeline Cazi et Isabelle Chaperon

Dev Alfon, en juillet 2014.
photo:102fm / CC BY-SA 4.0,

Un ancien d’« Haaretz » choisi pour diriger « Libération »

Dov Alfon, élu à 90 % par les salariés, succède à Laurent Joffrin. Le journaliste franco-israélien va réorganiser le journal en profondeur.

Christophe Morin / IP3 . Paris, France le 27 aout 2020. Rencontre des entrepreneurs de France. Universite d' ete du Medef. En presence de Antoine Frerot, president directeur general de Veolia Environnement, et Jean Pierre Clamadieu, president du Conseil dÕadministration dÕEngie (MaxPPP TagID: maxnewsfrfour583304.jpg) [Photo via MaxPPP]

Le gouvernement prend ses distances avec l’offensive de Veolia contre Suez

Soumis à une forte pression politique, l’exécutif temporise, après avoir affiché son soutien au projet d’OPA d’Antoine Frérot.

French Labour Minister Elisabeth Borne, wearing a face mask, leaves after the weekly cabinet meeting at the Elysee Palace in Paris, on September 16, 2020. / AFP / Ludovic MARIN

Chômage partiel : le montant des fraudes estimé à 225 millions d’euros, dont plus de la moitié a été récupérée

Le ministère du travail a effectué à ce jour 50 000 contrôles sur les demandes de chômage partiel. Ceux-ci ont débouché sur 9 500 suspicions de fraude et 440 procédures pénales en cours.

icon abonné Plan de départs au quotidien allemand « Süddeutsche Zeitung »

Le premier quotidien allemand, après le tabloïd « Bild », veut faire partir cinquante journalistes en raison de la baisse des ventes de l’édition papier.

icon abonné La loi autorise la privatisation de kilomètres de nationales

Un décret, publié au « Journal officiel » le 15 août, établit les conditions auxquelles des sections de routes nationales pourront être cédées au privé. Certains y voient un nouveau cadeau aux sociétés concessionnaires.

icon abonné La place financière allemande redoute une nouvelle affaire Wirecard

Un vendeur à découvert, considéré comme l’un des tombeurs de Wirecard, accuse de fraude la société Grenke, spécialisée dans la location informatique.

Le patron de la SNCF estime qu’il faudra « environ deux ans » pour retrouver le trafic d’avant la crise

Le groupe ferroviaire est particulièrement touché par la baisse de la clientèle affaires. Dans un entretien aux « Echos », Jean-Pierre Farandou promet de simplifier la tarification actuelle.

Vidéoconférence | « Le pari à 100 milliards de la relance » avec Bruno Le Maire

Jeudi 24 septembre, de 8h à 10h, participez au débat du Club de l’Economie et dialoguez avec Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance.

icon abonné Les salariés de Boiron manifestent contre le plan social

La direction veut supprimer 646 postes. Elle en appelle au gouvernement pour qu’il revienne sur sa décision de dérembourser l’homéopathie.

icon abonné Licenciements, plans sociaux… le plus fort de la crise attendu en 2021

Malgré la sévère chute de l’activité, les destructions d’emplois et les faillites ont été relativement contenues grâce aux mesures d’aides.

icon abonné Au Royaume-Uni, le renouveau du parc nucléaire dans l’impasse

Après Toshiba, Hitachi abandonne son projet d’une centrale nucléaire. EDF est l’un des derniers acteurs en lice.

Memorable